SailorFuku est un jeu de mode où tu incarnes une jeune lycéenne, dans la ville de SailorCity, au Japon.
Rencontre d'autres joueuses, évolue dans ta carrière et drague les personnages de ton choix !

J'accepte les pubs et les demandes de vote.

Merci de ne pas commenter +1.

Je ne réponds pas aux DDA d'inconnus.
humeur envoyée le 08 juil. 2020 à 15:25
  • Nephtyse
  • Niveau 29 ( 2325/2800)
  • Non-scolarisée
  • Dessinatrice de fanzines

Présentation
Modifié le 08/07/2021

 

 

❀ lecture, linguistique, broderie, gravure, escalade, cannelle, rhubarbe, framboise, jasmin, rose, fleur d'oranger, menthe poivrée, verveine, thé, miel, fromage, pain d'épice, jazz, Kraftwerk, hymnes orphiques, motets de Vivaldi, Anne Sylvestre, les fleuves, les trains, Franz von Stuck, La Vagabonde de Colette, La Chambre Gothique d'Aloysius Bertrand, Le Cercle des Poètes Disparus, Birdy, Rambo, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Thomas and Friends, Berserk, Blackjack, Bonne nuit Punpun, Style Savvy, Fable, Hotline Miami, Ace Attorney, etc.

 

 

GOTT-LIEBE

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

LET THE SUNSHINE IN. 

plot twist : je suis une nymphe de la nuit.

 


✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

☙❧ "She comes out of the sun in a silk dress running like a watercolour in the rain"

 

 

Year of the Cat, Al Stewart ☙❧

 


✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

Sailor née le 12/04/2020.


J'avais déjà joué à Sailor Fuku plus jeune mais très peu. J'ai repensé à ce site récemment et j'ai mis plusieurs semaines avant de retrouver son nom. J'espère rester malgré le fait que ça soit un peu à l'abandon, à première vue... J'ai été surprise de voir une communauté quand même encore assez active.

28.12.20


 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺


Historique de tenues

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

J'ai fondé un club d'introduction à la LINGUISTIQUE :

 
Club de LINGUISTIQUE

 

Ainsi qu'un club sur les HYMNES ORPHIQUES :


Club ORPHISME


 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺


J'accepte les pubs et les demandes de vote.
Merci de ne pas commenter +1.
Je ne réponds pas aux DDA d'inconnus.

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

Hymne orphique : 1. à Hécate

 

<< Sentinelle des routes et des chemins croisés,

Je chante Hécate l'ouranienne, la terrienne,

L'océane déesse dans le safran drapée.

Hécate la funèbre aux âmes des morts adonnée,

La Perséide, la solitaire, la complice des cerfs,

Nocturne amie des chiens, souveraine indomptable,

Bruissante, irrésistible et invincible,

Taurine détentrice des secrets de ce monde,

Nuptiale, nourricière, dominatrice, zénithale,

Ardente initiatrice aux mystères sacrés,

Qui toujours au bouvier offre sa bienveillance. >>

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

 ORPHEUS ODISSEY - LEGENDS ON STRINGS (Album)

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

BERLIOZ - LA MORT D'ORPHEE

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

CHET BAKER - EVERYTHING HAPPENS TO ME

 


✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

GERRY MULLIGAN - NIGHT LIGHTS (Album)

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺


RHAPSODY IN BLUE : GERSHWIN

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

<< Nous voici comme enragés

Nous errons sans fin, hagards

Plus personne ne reconnaît ses ennemis


Celui qui trouve son frère en difficulté

S'empresse de l'enfoncer

Allant jusqu'à lui ôter le pain de la bouche

 

Toi, le voyageur de passage

Rappelle-toi le vieil adage :

Les ennemis sont toujours les proches

 (L'ennemi de toujours, c'est ton frère)

 

Depuis toujours, le traître

Te piétinerait s'il le pouvait

Le coeur a enfanté le froid

 

Je me trouve entre deux serpents

Ravis de faire de moi une proie

Dès que je m'éloigne de l'un, l'autre me mord

 

Dieu, donne-moi la force

De lutter contre ce monde insensé >>

De Slimane Azem

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

Sénèque, LA GRANDEUR DE L'HOMME

 


✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

Un dieu le peut...

 

<< Un dieu le peut. Mais comment, dis,

l'homme le suivrait-il sur son étroite lyre ?

Son esprit se bifurque. Au carrefour de deux

Chemins du coeur il n'est nul temple d'Apollon.

 

Le chant que tu enseignes n'est point désir :

ni un espoir, enfin comblé, de prétendant.

Chanter c'est être. C'est au dieu facile.

Mais quand sommes-nous ? Et quand

 

met-il en nous la terre et les étoiles ?

Non, ce n'est rien d'aimer, jeune homme, même si

ta voix force ta bouche, - mais apprends

 

à oublier le sursaut de ton cri. Il passe.

Chanter vraiment, ah ! c'est un autre souffle.

Un souffle autour de rien. Un vol en Dieu. Un vent. >>

 

De Rainer Maria Rilke

 


✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

Ave


<< Très haut amour, s'il se peut que je meure

Sans avoir su d'où je vous possédais,

En quel soleil était votre demeure

En quel passé votre temps, en quelle heure

Je vous aimais,

 

Très haut amour qui passez la mémoire,

Feu sans foyer dont j'ai fait tout mon jour,

En quel destin vous traciez mon histoire,

En quel sommeil se voyait votre gloire,

Ô mon séjour...

 

Quand je serai pour moi-même perdue

Et divisée à l'abîme infini,

Infiniment, quand je serai rompue,

Quand le présent dont je suis revêtue

Aura trahi,

 

Par l'univers en mille corps brisée,

De mille instants non rassemblés encor,

De cendre aux cieux jusqu'au néant vannée,

Vous referez pour une étrange année

Un seul trésor

 

Vous referez mon nom et mon image

De mille corps emportés par le jour,

Vive unité sans nom et sans visage,

Coeur de l'esprit, O centre du mirage

Très haut amour. >>

 

De Catherine Pozzi

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

<< Et se sent triste cette mélodie,

Jouée par ce pianiste, sur ce sol là, si.
Si, c'est bien là que son corps gisait,
Par la grâce des sons qu'il jouait.
Ces violences-elles
Instruments qui déraillent.
Musicien du matin,
À deux heures moins vingt.
Il a cassé la baraque,
Hors de question d'avoir le traque.
Public, lève haut les mains,
Comme si tu jouais ta vie.
Clame ce batteur jouer le dernier refrain,

Triste Mélodie. >> 

texte stylax par @Soft

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

George Barbier, Les Modes, 2016


George Barbier, Les Modes, 206

 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

 

Liens

Classement à vie

Classement hebdomadaire

Annuaire des Sailors

Club : JEU DU LOUP-GAROU

Guide de SF

Liste de thèmes (festivals)

Club : Amatrices de thé

Records de SF

Nota bene 

 

✺✺✺✺✺✺✺✺✺✺

Signature

<< Chevreau, je suis tombé dans du lait. >>

 

Clubs


Wishlist
Explications - 3125 articles



Commentaires